WASHINGTON, le 21 avril 2009 - Le plus long exercice multilatéral annuel de la Navy a débuté hier au large de la côte de la Floride. 11 pays participants collaborent pour promouvoir la sécurité et la stabilité maritimes en Amérique latine.

La marine américaine James Stavridis, commandant du US Southern Command, a déclaré que le 50ème exercice OR de l'UNITAS était une étape importante pour la coopération navale dans l'hémisphère occidental.

Initialement lancé pour renforcer la capacité des participants à défendre les Amériques contre les sous-marins soviétiques, l'exercice a changé au fil du temps pour faire face aux défis de sécurité en constante évolution, a noté Stavridis.

"Cependant, l'objectif principal est resté constant: le désir de construire des partenariats mutuellement bénéfiques entre les marines de l'hémisphère occidental", a-t-il déclaré.

Stavridis a déclaré avoir été opéré dans le cadre de l'UNITAS à plusieurs reprises au cours de sa carrière dans la marine. «Ce que j'ai appris grâce à notre partenariat et à notre amitié au sujet de nos amis des Amériques m'a été d'une aide inestimable», a-t-il déclaré.

L'UNITAS Gold de cette année, organisé par le Commandement méridional des forces navales américaines et la 4ème flotte américaine, comprend les armées d'Argentine, du Brésil, du Canada, du Chili, de Colombie, d'Equateur, d'Allemagne, du Mexique, du Pérou et d'Uruguay.

Le navire amphibie de transport de la marine américaine USS Mesa Verde, le destroyer de missile guidé USS Donald Cook et les frégates de missile guidé USS Doyle et USS Kaufman font partie des 25 navires participants, avec quatre sous-marins, plus de 50 avions, 650 Marines et 6 500 marins.

La formation basée sur des scénarios comprendra des exercices de tir réel, une guerre sous-marine, des opérations à bord d'un navire, des opérations d'interdiction maritime, une guerre anti-aérienne et anti-surface, des opérations amphibies, une guerre électronique et une guerre spéciale, ont indiqué des responsables.

«À mesure que nous progressons ensemble, je suis confiant que les possibilités futures de travailler avec nos partenaires renforceront non seulement notre capacité à œuvrer ensemble pour la sécurité de notre pays, mais créeront également un respect et des amitiés personnels et professionnels», a déclaré le commandant de la Marine, Joseph. Kernan, commandant de la NAVSO et de la 4ème flotte américaine.