WASHINGTON - Le président Barack Obama a salué le sauvetage par l'armée américaine du capitaine du navire cargo Maersk-Alabama, kidnappé aujourd'hui au large des côtes somaliennes.

"Je suis très heureux que le capitaine Phillips ait été sauvé et qu'il soit à bord du USS Boxer en toute sécurité", a déclaré Obama dans une déclaration à la Maison Blanche. «Sa sécurité a été notre principale préoccupation, et je sais que cela soulage chaleureusement sa famille et son équipage.

"Je suis également très fier des efforts déployés par l'armée américaine et de nombreux autres ministères et agences qui ont travaillé sans relâche pour assurer le rétablissement du capitaine Phillips en toute sécurité", a-t-il déclaré. «Je partage l'admiration du pays pour la bravoure du capitaine Phillips et son souci désintéressé pour son équipage. Son courage est un modèle pour tous les Américains. "

Le vice-amiral de la marine Bill Gortney, commandant du commandement central des forces navales américaines, a félicité les personnes impliquées dans le sauvetage.

"C'était un effort d'équipe incroyable, et je suis extrêmement fier des efforts inlassables de tous les hommes et de toutes les femmes qui ont rendu ce sauvetage possible", a déclaré Gortney dans un communiqué de la US Navy. Gortney a déclaré que les actions de Phillips et celles de l'équipage de Maersk-Alabama étaient héroïques.

"Ils ont riposté pour reprendre le contrôle de leur navire, et le capitaine Phillips a mis sa vie de façon désintéressée entre les mains de ces criminels armés afin de protéger son équipage", a-t-il déclaré.

Après le sauvetage, Phillips a été emmené à bord du USS Bainbridge avant d’être emmené à bord du navire d’assaut amphibie USS Boxer, où il a contacté sa famille, passé une évaluation médicale de routine et se repose confortablement, selon un communiqué de la US Navy.

Trois pirates ont été tués au cours de l'opération de sauvetage et les forces militaires américaines ont un pirate en garde à vue, a précisé le communiqué.