MEXICO, Mexique - Le président Obama a annoncé jeudi qu'il insistait pour que la répression de la vente d'armes d'assaut aux États-Unis se poursuive Aux côtés du président mexicain Felipe Calderón, Obama a déclaré ne pas avoir "cédé du tout" à sa promesse de campagne initiale visant à rétablir l'interdiction sur les armes d'assaut instituées à l'origine sous le président Clinton, puis renversées par le président George W. Bush.

«Je continue de croire que nous pouvons respecter et honorer le droit du deuxième amendement dans notre Constitution - les droits des sportifs, des chasseurs et des propriétaires qui veulent protéger leur famille - de porter légalement des armes tout en traitant des armes d'assaut qui, comme nous le savons, ici au Mexique, sont utilisés pour attiser la violence », a déclaré Obama.