WASHINGTON– La menace terroriste persistante contre la patrie américaine «est réelle», a déclaré aujourd'hui le commandant du US Northern Command aux services armés du Sénat, en décrivant un programme de défense agressif visant à empêcher une nouvelle attaque de type 11 septembre.

«Ceux qui nous souhaitent du mal ne sont pas partis», a déclaré aux sénateurs le général Victor E. Renuart Jr., qui commande également le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord, «La menace est réelle. C'est là."

Les terroristes "n'ont qu'à être chanceux une fois", a déclaré Renuart, soulignant la nécessité d'une vigilance constante.

«Nous travaillons 24 heures sur 24, sept jours sur sept, pour que cela ne se produise pas. Nous voulons garder l'élan que nous avons créé », a-t-il déclaré. «Nous voulons rester alertes car la mission la plus importante que nous ayons est de protéger nos familles et notre pays.»

Bien que axé sur les menaces externes, Renuart est également le responsable du Pentagone pour son soutien aux autorités civiles par le Département de la Défense en cas de catastrophe naturelle. Renuart a déclaré que le soutien d'une force spécialisée dans la lutte contre les explosifs biologiques, radiologiques, nucléaires et à haut rendement, au 1er octobre, constituait une étape majeure dans le soutien de cette mission. L'équipe est formée et équipée pour fournir un soutien en matière de recherche et sauvetage, de décontamination, de médecine, d'aviation, de communication et de logistique.

«Notre force d'intervention en matière de gestion des conséquences est un excellent exemple d'une approche interinstitutions et de la façon dont le [Département de la défense] peut apporter son soutien lors d'un événement catastrophique, nucléaire, biologique ou chimique à grande échelle», a-t-il déclaré.

En cas d’ouragan, de tremblement de terre ou de toute autre catastrophe naturelle, Northcom et ses actifs travailleraient au sein d’une équipe regroupant les autorités civiles.

"C'est une réponse nationale", a déclaré Renuart. «Nous coordonnons nos activités avec les partenaires internationaux, fédéraux et des États, avec les gouverneurs, avec la garde nationale de chacun des États et avec les responsables des urgences.»

Deux exercices à grande échelle, Ardent Sentry et Vigilant Shield, ont testé cette collaboration cette année, ainsi que 30 exercices plus petits régionaux, régionaux et locaux. De plus, Northcom et NORAD se sont entraînés avec le Canada en vue des Jeux olympiques de Vancouver 2010.

Renuart a qualifié les relations qui se construisent et se renforcent grâce à ce processus de «réussite réelle» pour Northcom, NORAD et le peuple américain qu’ils travaillent à protéger.

«Nous nous entraînons fort pour exécuter notre mission», a-t-il déclaré. «Nous exerçons avec tous nos partenaires au gouvernement et nous devons être prêts à veiller à ne jamais laisser tomber le pays.»