Couteau de combat / utilitaire pliable SureFire Delta
Le couteau de combat / utilitaire Delta de SureFire a une apparence et une configuration incomparables. La raison de cette étrange conception est de nature utilitaire. La forme, les contours, les extrusions et les encoches dans les moitiés du cadre et de la lame ont tous une fonction d'outils multiples. Contrairement à de nombreux outils, le SureFire conserve son utilité réelle en tant que dossier de combat.

La lame à point de chute de 3, 37 pouces est en acier Crucible CPM S30V à forte rétention des arêtes, polie, lisse mais non brillante pour empêcher les matières corrosives d'adhérer à ses surfaces. Configurée dans un bord plat, la lame présente une fente large pour le pouce qui s’est avérée très pratique pour une ouverture rapide à une main.

Juste derrière le Choil de la lame se trouve un appendice facilement reconnaissable: un tournevis à lame plate s'enfonce dans la lame elle-même. La pointe du tournevis se combine également avec la grande ouverture en forme de croissant des demi-carcasses en titane épaisses de 0, 125 pouce en titane pour former un creux confortable dans lequel l’index repose et aide à prévenir le glissement vers la lame elle-même.

Le cadre intègre un certain nombre d'outils pratiques. Une encoche dans les moitiés du cadre se combine avec la fente pour le pouce dans la lame alors qu'elle est partiellement fermée pour couper ou sertir le fil. Une fente située dans la partie supérieure arrière du cadre guide les ceintures de sécurité, le cordon de parachute, les harnais ou les sangles vers la lame située à l'arrière de la fente, logés dans les deux moitiés du cadre pour faciliter le découpage de tels matériaux.

Une autre fente, beaucoup plus grande située dans le sens de la longueur au centre du cadre, fait office de clé à molette à croissant. La fente s’élargit dans une plage graduée, ce qui lui permet de s’auto-asseoir et de se fixer aux écrous à tête hexagonale de 0, 203 à 0, 50 pouce. Une pointe en acier inoxydable 440 traité thermiquement faisant saillie à l'arrière du cadre sert de bris de vitre. Un système de verrouillage de la doublure bloque la lame en position ouverte.

Enfin, une pince de poche réversible en fil métallique se fixe comme une mâchoire sur une poche ou un gilet tactique pour un transport sûr. Pesant à 4, 6 onces, le Delta a une longueur totale de 8 pouces et une longueur fermée de 4, 7 pouces. Sa construction robuste et ses matériaux de qualité supérieure devraient résister à une utilisation difficile dans la vie réelle. Il coûte 425 $.

Spyderco BY15P byrdRench
Au fil du temps, les couteaux d'outils deviennent de plus en plus complexes et novateurs dans leur conception et leur apparence. C'est le cas du byrdRench de Spyderco. À première vue, il est difficile de créer des têtes ou des queues de la façon dont le couteau doit être utilisé, bien qu'il soit évident qu'il intègre une pince, une clé et un certain nombre de fixations de tête de tournevis.

Avec une longueur totale de seulement 7 pouces et un poids de 7, 92 onces, le byrdRench est un exploit compact qui permet de loger au moins huit outils différents en plus de sa lame à point de chute de 2, 5 pouces 8Cr13MoV. Une large fente pour le pouce dans la lame sert de trou pour le pouce et fonctionne facilement et rapidement avec une technique de «tireur de marbre» ​​tout en saisissant l'outil avec la pince vers l'avant. La lame se bloque avec une dent et une encoche internes sous la tension constante d'un ressort plat. Il suffit d'appuyer sur le bouton de déverrouillage pour permettre au couteau de se refermer.

Travailler simplement les moitiés de cadre en acier inoxydable prépare la pince à être utilisée avec des objets plus gros, des écrous ou des boulons, jusqu’à 9/16; les glisser vers la deuxième articulation permet une fermeture plus petite des mâchoires. Si vous ouvrez complètement la pince dans le sens opposé, les mâchoires se verrouillent, formant ainsi une poignée à utiliser avec la clé à molette à molette, dont l'ouverture est réglée de manière normale, en tournant l'engrenage à vis sans fin derrière les mâchoires. Un verrou à ressort situé sous le croissant est déprimé pour déverrouiller la pince servant désormais de «poignée» pour la clé à croissant.

Un fichier / démarreur de trou s'adapte tout d'abord dans un évidement près de la clé à molette à croissant, maintenu fermement dans ledit trou par la tension du ressort dans un autre évidement dans lequel la base s'adapte à l'autre extrémité. La pointe du fichier dépasse légèrement du cadre, se verrouillant dans une détente dans l'autre moitié du cadre, fixant les deux lorsqu'ils sont fermés. Une fois la lime retirée, les embouts de tournevis aimanté # 2 et # 3 à tête cruciforme et # 2 et # 3 peuvent être glissés librement de leur logement dans le cadre de la clé à molette.

En revenant à l'extrémité du cadre qui abrite la lame du couteau, ces têtes de tournevis se branchent dans un logement de foret encastré de manière à pouvoir être mises en œuvre car le tournevis et leur état magnétisé les aident à rester en sécurité dans le cadre. Le logement du foret accepte tout foret standard de 0, 25 pouce, y compris les clés Allen et Torx.

Les ensembles de châssis peuvent également être séparés si l’on souhaite utiliser le couteau à molette à molette, ou le tournevis de cette manière. Il suffit de le clipser dans une poche ou une boucle à l’aide du clip en acier pour porter le byrdRench, ou bien au moyen de l’étui en nylon qui utilise une boucle de ceinture à l’arrière.

La finition est un satin lisse qui semble perlé, et nous avons constaté que le byrdRench était facile à manipuler et à convertir pour chaque utilisation et que les logements du cadre étaient conçus de manière à ne pas se pincer ou se perforer les mains. Il se vend 125 $.

Acier froid AK-47
Considérant que la légendaire Kalashnikov AK-47 incarne une fiabilité obstinée, une facilité d'utilisation, une efficacité et un armement économique, Cold Steel a cherché à créer un dossier tactique personnifiant ces mêmes qualités.

Conçu par Andrew Demko et désigné de toute évidence d'après son nom, le AK est un grand classeur solide conçu pour un usage intensif. Disponible en deux modèles, une version (voir ici) comprend des balances en aluminium de qualité aéronautique épaisse et l'autre des balances à damier G10. Dans le cas de la version en aluminium, de petites rainures blanchies à la bille sont coupées longitudinalement aux deux extrémités de la balance, séparées au centre par trois grandes rainures usinées dans le sens de la croix, qui donnent une texture aux poignées.

Chaque couteau porte une lourde lame en acier inoxydable AUS 8A japonais moulu de 3, 5 pouces. Celles-ci subissent un traitement thermique sous vide et sont trempées à une température inférieure à zéro pour améliorer leur résistance. Dans le cas de la version en aluminium, la lame présente une finition sablée tandis que la version G10 est recouverte de téflon noir. Une flûte coupée dans la lame sert à l'alléger un peu.

Un pommeau unique et accrocheur, profilé en «V», orienté vers le bord de la main et portant deux trous pour lanière. Il peut être utilisé comme point de frappe dans une situation défensive. Les deux versions utilisent le mécanisme de verrouillage coulissant Ultra Lock de Cold Steel, présenté par Cold Steel comme égal ou supérieur à tout autre verrou sur le marché.

L'attache de poche de l'AK peut être montée de chaque côté et une plaque de pouce qui avance en avant de la colonne vertébrale crée un crochet, permettant à la lame d'être ouverte de manière ambidextre par le pouce ou rapidement ouverte en l'accrochant sur le bord d'une poche. Les pétoncles dégagés de la balance permettent un accès facile à la plaque pour le pouce.

La longueur ouverte est de 9, 25 pouces, et la version G10 pèse à 6, 6 onces, l’aluminium à 7, 6 onces. Ni l'un ni l'autre ne cassera un budget avec le premier détaillant au prix de 135 $ et le dernier à 99 $.