Les propositions visant à limiter l'accès des citoyens de l'Illinois à des armes à feu dissimulées ont atteint une cinquantaine, alors que les démocrates ont continué mercredi à faire pression pour des votes à l'essai avant un éventuel projet de loi exhaustif.

Les législateurs de la Maison de l'Illinois ont rejeté mercredi des idées qui limiteraient la dissimulation d'une seule arme à feu, exigent des polices d'assurance d'un million de dollars pour les porteurs d'armes à feu et obligent à signaler les ventes d'armes privées à la police de l'État.

Porter une arme dissimulée reste illégal dans l'Illinois, mais un tribunal fédéral a statué que l'État devait la légaliser. Ainsi, la législature sous contrôle démocrate débat de la question de savoir où le port d’une arme à feu devrait être autorisé.

Les républicains continuent toutefois de critiquer le processus des démocrates consistant à effectuer des dizaines de votes tests au lieu de négocier un plan de report complet dissimulé.