C'est vers 2000 environ que je me suis familiarisé avec la série de pistolets CZ. Je travaillais en dehors des heures de travail dans un magasin d'armes local. L'un des derniers venus sur place, qui est devenu plus tard l'un de mes meilleurs amis, a convaincu le propriétaire d'importer la gamme de pistolets et de fusils CZ-USA au magasin. Comme la plupart des gens, je n'en avais jamais entendu parler. Il m'a expliqué que CZ fabriquait des armes de poing de qualité depuis 1936 et que leurs armes à feu étaient très populaires en dehors des États-Unis et étaient d'excellente qualité.

À l'époque, je dirigeais l'équipe SWAT et j'avais fréquenté plusieurs écoles du centre de formation international Heckler & Koch, de Thunder Ranch ainsi que de nombreuses autres écoles à travers le pays. Je tirais au moins mille coups par semaine, souvent plus, car le magasin disposait d'une cuisinière et je tirais presque sept jours par semaine. J'étais un sergent de patrouille qui travaillait à mi-quart, alors j'y travaillais presque tous les jours. Cela faisait partie de ma routine quotidienne et je tirais juste avant d’ouvrir le magasin. J'attendais avec impatience l'arrivée de ces pistolets pour les mettre à l'épreuve. J'étais plutôt notoire pour avoir fait passer de véritables tests aux pistolets.

Quand ils sont enfin arrivés, j’étais assez surpris de la qualité de la ligne CZ, surtout compte tenu de leur prix. Profitant pleinement des pistolets de démonstration du magasin, j'ai eu la chance de pouvoir tirer la plupart d'entre eux au fil du temps. Ces pistolets avaient la qualité et la fabrication des armes près de deux fois leur prix et étaient parmi les pistolets prêts à l'emploi les plus précis que j'ai jamais utilisés. A ce jour, je garde un très bon souvenir d'avoir effectué des milliers de tours dans une action simple CZ 75 B. Il était aussi précis et fiable que tous les pistolets que je possédais. Certains de ces pistolets coûtent presque dix fois plus cher.

Je cherchais une compétition SA de 9 mm et les séances de tir à l’ancienne série avec la CZ m’avaient rappelé la qualité des pistolets et la nécessité de les examiner sérieusement. Quand on m'a demandé de tester le CZ 75 SP-01 Phantom, j'ai sauté sur l'occasion et j'avais hâte de le mettre à l'épreuve. Après avoir passé quelque temps sur le SP-01 tout en acier lors de sa première sortie, j’avais hâte de voir à quoi il ressemblerait en polymère.

DĂ©tails du pistolet
Ce pistolet CZ 75 SP-01 Phantom est un pistolet à cadre en polymère qui, du point de vue de la conception, est très similaire à son modèle tout acier. Il a un canon de 4, 72 pouces, un déclencheur DA / SA et des viseurs fixes avec des points bien définis. Il pèse 26 onces, ce qui est un peu plus léger que le modèle en acier de 40 onces. Lors du tir de ce pistolet, j'étais à côté d'un tireur compétitif avide de CZ qui avait un CZ-75 tout en acier et nous avons pu comparer les deux. La différence était assez perceptible pour nous deux, le polymère économise donc un peu de poids. Ce pistolet est doté d'une chambre de 9 mm et est fourni avec deux chargeurs de 19 cartouches d'une capacité de 20 cartouches.

La poignée comporte un damier agressif à l’avant et à l’arrière, et les côtés présentent une finition en galets semblable à du ruban adhésif moins agressif. Le pistolet tient très fermement dans votre main et le damier fournit une prise très solide et antidérapante semblable à celle de nombreux pistolets à gaine en polymère. Cela a bien fonctionné à mains nues ainsi qu'avec des gants tactiques. Après quelques centaines de rounds, je pouvais toujours tirer confortablement pour que ça ne paraisse pas trop agressif.

Comme cela semble être la norme de nos jours, le pistolet a des sangles arrières interchangeables pour s'adapter à différentes tailles de mains. Cette fonction très répandue vous permet d’adapter le même pistolet à de petites ou de grandes mains. Il est également équipé d'une boucle de rail léger et de longe. Comme c'est le cas avec tous les pistolets de la CZ, le triggerguard est assez grand pour accueillir un doigt gaché ganté et celui-ci a un quadrillage sur le devant du triggerguard. Un manche complet est intégré à la poignée, ce qui procure un contrôle solide lors du tir et permet de placer la main bien en hauteur sur la poignée près de la ligne de forage. Cela permet moins de recul de feutre que d'autres pistolets similaires.

Une autre caractéristique de conception commune à la ligne de pistolet CZ est la manière dont la glissière et le cadre s’assemblent. Contrairement à la plupart des pistolets en polymère ou des pistolets en général, la glissière glisse sur des rails à l'intérieur du cadre plutôt qu'à l'extérieur. Cela permet généralement un ajustement et un verrouillage plus précis du cadre à la diapositive, ce qui permet une plus grande précision.

Manipulation des armes Ă  feu
Avant d’apporter le SP-01 à la cuisinière, j’ai passé une heure à tirer le pistolet à sec pour me familiariser avec la tirette DA / SA. Je n'avais pas utilisé de pistolet DA / SA depuis quelque temps, je portais surtout des pistolets à gâchette, et je voulais me sentir à l'aise avec le pistolet avant de le mettre à l'épreuve. J'ai fixé un rail Streamlight TLR-1 et des éclairages tactiques en polymère plus anciens au rail pour voir comment ils s'emboîtaient et les deux s'emboîtaient bien, sans problème. Je n'avais pas d'étui spécifique à la CZ, alors j'ai essayé le SP-01 avec un ancien Safariland 6004 que je traînais pour un Glock 21. (Veuillez noter que, bien que l'étui puisse avoir été adapté au CZ SP-01 Phantom 9mm, le modèle Safariland La conception de l’étui 6004 est spécialement conçue pour le Glock 21 et l’utilisation de l’étui autre que son modèle prévu n’est pas recommandée par Safariland.) En fait, elle s’adapte plutôt bien et fonctionne très bien pour la pratique du tir à sec et réel.

Ce pistolet se présente très bien hors de l'étui et se glisse très naturellement dans votre main. Les ingénieurs de CZ ont fait un très bon travail en matière d’ergonomie. Les vues sont faciles à prendre en main, même dans des conditions de forte luminosité, et ne sont pas trop brillantes dans des conditions de très faible luminosité. Les viseurs sont recouverts d'une peinture lumineuse qui facilite la transition vers une faible lumière. La glissière au cadre est ajustée, lisse, et elle a nourri tous mes capuchons instantanés et les rondes de pratique avec facilité. La détente de la DA est douce et a la même sensation que celle que j’ai utilisée. La traction sur la gâchette SA était en moyenne de 5 livres sur 10 pressions sur la gâchette. Il y a un peu de prise mais ça casse proprement.

Le levier de découplage est facilement actionné avec votre pouce. Remarque: si vous êtes un tireur de 1911, veillez à ne pas appuyer votre levier sur ce levier comme vous le feriez avec une sécurité SA, surtout si vous vous serrez les doigts au tir. Je vais l'expliquer en détail dans la section tournage, mais cela m'a causé un problème ou deux. Ce n'est pas un problème de pistolet mais un problème d'opérateur. Dans l’ensemble, j’ai trouvé l’ergonomie et la facilité d’utilisation de ce pistolet excellentes. J'étais impatient pendant un certain temps.

Impressions de tir
Tous les tournages pour ce test ont eu lieu dans une salle de jeux couverte dans un centre de tir local. En arrivant et en arrivant, j’ai remarqué que la personne qui travaillait au comptoir avait un catalogue CZ ouvert, et oui, il était ouvert à la page qui avait le pistolet Phantom. Je lui ai demandé si elle était fan et elle a dit oui. Je lui ai ensuite demandé si elle voulait tirer avec ce pistolet et elle était plus que disposée. Rachel Jensen est une tireuse et une entraîneure assez expérimentée, mais je ne l'avais jamais rencontrée avant cette session. J'ai donc pensé que ce serait un bon test du pistolet.

Elle n’avait jamais tiré ce pistolet auparavant, c’était donc un bon test. Je retirai le pistolet de la boîte, chargeai 19 cartouches de FMJ Dynamit Nobel 124 grains dans le chargeur et le lui tendis. J'avais un objectif à 15 mètres. Elle a immédiatement tiré avec les 19 cartouches dans un ensemble représentant un ensemble en lambeaux mesurant environ 2 pouces. Donc, Rachel est un très bon tireur, et il était clair que ce pistolet offrait un potentiel de précision. Cela m'a aussi clairement indiqué que j'avais besoin d'obtenir la gamme plus souvent.

Le tireur à côté de moi tirait sur un SP-01 tout en acier doté d'un déclencheur SA. Cela nous a permis de comparer les deux pistolets, car ils sont très similaires. Il y avait très peu de différence dans l'ergonomie et les deux se sentaient bien dans la main et très bien pointé. Après avoir tiré avec le pistolet en polymère, il a indiqué qu'il y avait très peu de différence dans le recul du feutre, et que c'était aussi précis. Ceux qui passent de l'acier au polymère ne devraient voir que très peu de différence en dehors d'une économie de poids significative.

Je me suis lancé dans le domaine des tests de fiabilité et de précision globale. Complétant un certain nombre de charges de vitesse, le pistolet n'a jamais subi de défaillance d'alimentation. Je pouvais pousser le déverrouillage de la glissière comme je le fais avec mon pistolet 1911 ou tirer la glissière vers l’arrière pour que la pile passe doucement. Il l'a fait avec les balles FMJ et quatre types différents de munitions à pointe creuse. Les magazines tout en acier s'insèrent facilement, sans problème et sans faille, et claquent facilement à la maison.

J'étais aussi rapide avec ce pistolet que tous les autres que je tire actuellement. Le seul problème rencontré s'est révélé être un problème de tireur. Comme je suis avant tout un tireur de 1911, ce sera bon à noter. De temps en temps, j'obtenais une grève légère. En analysant mon emprise, j’ai trouvé qu’appuyer suffisamment fort sur le déconnecteur avec mon pouce du côté fort, comme je le ferais avec la sécurité de 1911, décalerait le pistolet lorsque la glissière reviendrait de la dernière décharge. C'est une solution facile, il suffit de laisser votre pouce sur le côté ou même en dessous du décodeur. Une fois que j'ai réparé le tireur et continué, le Phantom n'a plus jamais raté un battement. Comme le dirait mon bon ami, c’était simplement un «problème d’espace de tête et de minutage pour les opérateurs!

J'ai tiré quatre types différents de munitions d'autodéfense ou de service au pistolet pour plus de précision et les résultats sont répertoriés dans le tableau. J'ai viré tous les groupes à une distance de 15 mètres afin de reproduire des prises de vue réelles. Tous regroupés sous trois pouces à cette plage. Le meilleur groupe (sur la photo) a été photographié avec des Hydra-Shoks fédéraux à 124 grains, mesurant 1, 5 pouce et se trouvant tous à peu près au centre. Le groupe suivant le plus proche était la charge Speer 124 grains + P Gold Dot. Il semblait donc y avoir une préférence pour les balles à 124 grains. Le SP-01 était également très précis avec le Dynamit Nobel, comme en témoigne le groupe de 19 tirs de Rachel. Les balles plus légères semblaient le moins du monde. Tous ont tiré sans dysfonctionnements.

Notes finales
En bout de ligne, le Phantom est un très bon pistolet si vous recherchez un pistolet tactique en polymère de 9 mm. Il est précis, confortable à photographier et possède toute l'ergonomie moderne associée au polymère. Il tire comme son frère d'acier avec un gain de poids significatif. Tout mon temps était dans un étui tactique pour la cuisse et je n'hésiterais pas une seconde à porter ce pistolet lors d'opérations ou de service. C'était très amusant à photographier et ceux qui se trouvaient sur le champ de tir qui ont eu la chance de tirer le Phantom semblaient vraiment l'apprécier.

À l'heure actuelle, vous êtes limité à 9 mm et à la DA / SA, qui est toujours la plus répandue dans le monde policier. Le prix de vente au détail suggéré par le fabricant de 681 $ est également très compétitif. C'est un solide pistolet polyvalent que vous pouvez facilement transporter, utiliser pour des opérations, lors de compétitions ou tout simplement avoir dans votre commode une lampe pour l'auto-défense à la maison. Si vous recherchez un pistolet tactique en polymère de 9 mm, vous feriez bien de le regarder très longtemps.